Le Blog AlICe – AIM

Module I – Modalités du Jury du 22/01/2015

Posted in évènements by Denis on January 12, 2015

La présentation des travaux du module I Analyse formelle et processus informatique de l’option aura lieu le jeudi 22/01/2015 au laboratoire, à 14h. Le jury commencera à 14h précise et sera composé des enseignants du modules ainsi que de Bernard Baines et Vincent Brunetta comme membres extérieurs.

Les documents numériques devront être impérativement déposés sur l’ordinateur de la projection entre 13h et 13h15 et les documents imprimés doivent être prêts pour l’affichage à 13h45!

Pour les conseils, les bugs, les drames hardware ou software de dernière minute, Michel et Julien sont joignables par e-mail voire par téléphone (voir affiche au labo). La deadline et les modalités annoncées ci-dessous sont ultimes et non-négociables.

Merci de lire intégralement ce post et de contacter les enseignants en cas de question.

Bon travail !

Documents à remettre en format numérique
– les planches A1 de l’analyse graphique (décomposition et recomposition, minimum 3 planches, maximum 5) en format pdf. Pour rappel, le format A1 est de 594 × 841mm.
– la ou les planche(s) A1 présentant 4 à 8 représentations (selon les projets) de configurations extraites du modèle procédural, en format pdf.
– un fichier Blender avec le code commenté et mis en page, fonctionnel et sans bugs. Préciser la version de Blender utilisée ainsi que l’environnement de développement (Version de Windows, de MacOs, de Linux) en début de code.
– un fichier Blender comprenant les configurations générées, alignées côte à côte sur une grille de 2 par 4.

Documents à afficher et à présenter – modalités du jury
– les planches A1 d’analyse (décomposition et recomposition)
– les planches présentant les configurations
– éventuellement une planche présentant une partie du code, pour mettre en évidence l’un ou l’autre algorithme si c’est nécessaire pour expliquer le projet, suivant le bon jugement de chaque étudiant.
– le cas échéant, la ou les maquettes (laser cut ou 3D print) extraites du modèle procédural
– sur l’ordinateur à disposition, un fichier Blender pouvant générer des configurations en temps réel.
– sur l’ordinateur à disposition, d’autres fichiers Blender présentant des configurations exceptionnelles obtenues précédemment, suivant le bon jugement de chaque étudiant et si nécessaire pour appuyer le propos.
– prévoir une présentation claire et succincte d’environ 6 minutes qui s’appuie sur les planches et sur le modèle procédural en Blender. Prévoir de générer quelques configurations en ‘live’. Le temps imparti pour le jury de chaque projet est de 15 minutes par étudiant.

Spécificités des documents (ainsi que quelques rappels et conseils)
– toutes les planches doivent se baser sur un format A1 vertical. Utiliser de préférence un papier avec un grammage élevé pour une question de qualité et de durabilité des documents.
– l’expression de l’analyse est exclusivement graphique, le texte n’est pas nécessaire si ce n’est pour le titrage et les annotations. Les techniques graphiques peuvent être manuelles ou numériques, ou combiner les deux.
– les planches ont de préférence un fond blanc, et présentent les schémas d’analyse de manière claire et aérée. Viser une mise en page sobre qui fait ressortir les figures.
– une attention toute particulière est portée à la codification de la représentation : annotations, échelle, intitulé des vues et des éléments si nécessaire, cotes, type et épaisseur de trait, titrage, hachures, pochage, traits de coupe, traits de rappel, etc., suivant le bon jugement de chaque étudiant.
– pour rappel, l’analyse et les configurations générées doivent faire appel à un seul et même mode de représentation axonométrique ou de perspective cavalière. Ce choix doit être pertinent vis à vis du propos architectural à exprimer. L’échelle des axonométries de l’analyse ainsi que des configurations générées doit être identique afin de permettre la comparaison. Selon les cas, un saut d’échelle est possible mais doit être justifié.
– chaque planche doit mentionner discrètement l’intitulé du projet, le nom des étudiants, la date, ainsi que mentionner le labo et la faculté.
– le type de représentation utilisé pour les configurations doit être cohérent par rapport aux intentions architecturales et graphiques, et dès lors constituer une réponse logique au type de représentation de l’analyse graphique. Éventuellement, chaque configuration peut s’accompagner de sa « carte génétique » issue de la console Python et affichée relativement discrètement.
– si un arbre décisionnel a été créé, il peut faire l’objet d’une planche complémentaire.
– veiller à la cohérence globale des documents affichés et soigner l’affichage!

Critères d’appréciation par rapport aux intitulés des cours
Méthodes d’analyse graphique (4 ECTS) : appréciation de la pertinence du propos analytique et de la manière dont il est exprimé graphiquement. Cette note prend également en compte l’expression graphique des modèles générés par le code Python.
Modèles procéduraux (5 ECTS) : appréciation de la transcription de l’analyse en code Python, de la qualité (et éventuellement de l’originalité) de la démarche procédurale, de la qualité et de la clarté du code, et enfin de la qualité des modèles générés et de leur cohérence par rapport à l’analyse.

Advertisements

Module III – EXAMEN

Posted in évènements, calendrier by David.l.b on January 5, 2015

Ce jeudi 08 janvier à 10h00 aura lieu la PRESENTATION DU TRAVAIL DE SEMESTRE. 

Comme cela a déjà pu être indiqué en décembre, l’examen prendra la forme d’une présentation orale/discussion d’une demie heure. Les étudiants devront accompagner leurs propos de planches au format A1 illustrant l’ensemble des résultats du relevé et de la démarche analytique.

Le Jury focalisera son attention sur:

1/ La clarté de l’exposé.

2/ La pertinence de(s) problématique(s)/hypothèse(s) formulée(s).

3/ La qualité du propos analytique.

4/ La maitrise des techniques d’acquisition mobilisées.

5/ La qualité graphique des documents.

6/ Le respect des conventions de représentation architecturale.

Les cotations porteront donc sur la capacité de l’étudiant à rendre compte, de façon intelligible, de tous ces critères.

Concernant l’aspect logistique, tous les documents devront être prêts pour la présentation, dès 10h00. Cela signifie que les planches devront être affichées, et au besoin les fichiers numériques ouverts sur un des ordinateurs du labo. D’autre part, l’ensemble des documents sera collecté à la fin de l’examen. En plus des planches, nous attendons un dossier contenant l’entièreté des archives numériques du travail. Ce dossier devra rassembler tous les fichiers finaux (donc PAS DE DOUBLON), avec les liens (photos, textures, etc…) qui lui correspondent ainsi que les planches de la présentation en PDF (Full Res.).

Bon travail.